Bientôt, il dira : le nouveau coronavirus virus m’a empêché de travailler. Geignard !!!

Bientôt, il dira : le nouveau coronavirus virus m’a empêché de travailler. Geignard !!!

Pour dégager sa responsabilité, il a accusé l’opposition de l’avoir empêché de travailler , il a aussi plaint Ebola.

Il se fourvoie et a cru qu’il lui faut une nouvelle constitution taillée à son image et que comme par à enchantement il aura rattrapé le temps.

Bientôt, il dira : « le nouveau coronavirus virus m’a empêché de travailler. Geignard !

Il pourra aussi me plaindre, je ne l’aime pas pour ce qu’il fait.

C’est son sens de l’État très étroit qu’il l’a empêché de travailler.

Il n’avait pas une vision claire du développement, ses combats historiques étaient pour lui, pour qu’il devienne président.

 

Le temps et son exercice du pouvoir l’ont révélé à la face du monde : un dissimulé, un manipulateur et aussi un narcissique.

Il a échoué et se croit un deus ex machina. Monsieur, vous n’êtes pas un factotum.

Vous vous essayez à tout et rien ne vous réussi.

 

Je défie ici et ailleurs tous ceux qui lui vouent encore une admiration de me dire une seule réforme qu’il a entièrement réussie.

  • La gestion des ordures ?
  • La fourniture d’électricité ?
  • La réforme du système sanitaire ?
  • Celle de l’école ?

Oui, les lupanars ! Oui, la libération des mœurs, oui les jolies femmes dont loue les dotations naturelles.

Oui, les millions d’emplois créés dans le secteur de la prostitution!

    La Guinée, grand pays exportateur d’immigrés clandestins, voilà son exploit.

Voilà ce qu’il a réussi. On ne fuit jamais son pays pour les mauvaises raisons.

Dire que ce Monsieur n’a pas pu, revient à assumer que nous osons la Guinée et qu’une Guinée réconciliée avec son histoire , ouverte et libre des tares entretenues par ce régime inquisiteur, assassin, de fossoyeurs est possible.

Ceux qui n’ont pas d’ambition pour leurs femmes, leurs enfants et pis la Guinée, ont fait leur choix : celui de la stagnation.

Quel désespoir ! Ils disent : seul un vieil homme de 83 ans est capable d’apporter le mieux-être.

 

Il dirige depuis plus de 9 ans, son bilan est connu :

Chômage, Exclusion des Compétences, Division Ethnique, Meurtre, Corruption,

Achat des jeunes à vil prix pour invectiver contre les parents de son principal opposant,

Fraude à la Constitution, Fraude Électorale , Misère, Incertitude, etc.

 

83 ans, l’âge de la sagesse et aussi de l’abandon à Dieu. L’âge des adieux et aussi de la gratitude. Âge tardif, âge du rendement intellectuel décroissant.

Âge de la baisse de la vigilance. Âge de la somnolence. Il doit louer Dieu et se repentir avant qu’il soit tard. Je ne fais de pas de l’âgisme, je dis ce qui est.

Nous comprenons sans jamais arrêter de lutter contre ceux qui, par une surenchère de désespoir préfèrent Alpha Condé à un autre citoyen guinéen.

Ils n’ont aucune relève dans leur coalition de courtisans. Mais la Guinée n’en manque pas.

Ce n’est pas parce que je n’ai pas pu que les autres ne peuvent pas.

Partez !!!!

Ibrahima Sanoh

 

La Plume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *