MOHAMED CAMARA : IL Y A DANS LA CONSTITUTION DU 7 MAI 2010, UNE DISPOSITION QUI REJETTE TOUTE NOUVELLE CONSTITUTION SANS RUPTURE DE L’ORDRE ÉTABLI.

Selon le juriste Mohamed Camara membre du conseil d’administration du mouvement AMOULANFÉ,  La constitution guinéenne du 7 mai 2010 ne peut être changée que sous certaines conditions. Voici donc, sur … Lire plus